Droits et Démocratie

Aujourd’hui, Droits et Démocratie :

Renforcer la démocratie et faire la promotion des droits de la personne dans les pays en développement en renforçant la capacité de la société civile d’influencer les processus politiques, en aidant à édifier des institutions démocratiques et en renforçant la règle de droit. Les programmes de Droits et Démocratie consolident le lien entre droits de la personne et développement démocratique et soutient la mise en œuvre de normes relatives aux droits de la personne. L’institution défend l’universalité des droits de la personne et favorise la reddition de comptes dans les cas de déni ou d’affaiblissement de ces droits.

Droits et Démocratie

1. Développement démocratique : Promouvoir le développement et les pratiques démocratiques par la promotion des droits de la personne, en insistant particulièrement sur le renforcement de la participation des citoyens aux processus qui accroissent leurs droits; augmenter la capacité des institutions d’État à protéger et à promouvoir les droits.

2. Droits économiques et sociaux : Contribuer à réduire l’écart entre les droits de la personne en principe ou en droit et les droits de la personne dans les secteurs les plus vulnérables et les plus marginalisés de la société, surtout les personnes vivant dans la pauvreté; l’accent est mis sur les conséquences des investissements étrangers et sur le droit à un niveau de vie adéquat.

3. Droits des femmes : Renforcer le leadership des militantes des droits des femmes et leur capacité à faire face aux intégrismes et à la militarisation. Condamner les crimes et violence perpétrés contre les femmes au cours de conflits armés et appuyer la réalisation d’enquêtes et de jugements. Promouvoir l’intégration des sexospécificités dans les mécanismes de justice transitionnelle.

4. Droits des peuples autochtones : Contribuer à la mise en œuvre des droits des peuples autochtones. Faciliter l’utilisation des instruments internationaux par les organisations autochtones pour défendre leurs droits. Soutenir la participation des femmes autochtones dans les processus politiques en appuyant le renforcement de leurs organisations et la formation de leurs leaders.

5. Participation des jeunes : Appuyer et favoriser – principalement par l’entremise du réseau étudiant des universités canadiennes – la participation des jeunes à la promotion et à la protection des droits de la personne et du développement démocratique, et leur donner les possibilités et la formation voulues pour poursuivre des activités dans ces domaines. Accueillir des stagiaires et faciliter leur placement au sein d’ organisations de droits de la personne.

6. Instruments internationaux et régionaux : Renforcer les mécanismes internationaux et régionaux de défense des droits de la personne à l’ONU, à l’Organisation des États américains et à l’Union africaine, et appuyer la participation de la société civile à ces mécanismes. Fournir la formation et le soutien voulus aux organisations de la société pour l’examen périodique universel et favoriser leur participation au processus.

7. Participation à des activités publiques au Canada : Promouvoir, au Canada, des activités et des enjeux liés aux droits de la personne et au développement démocratique dans les pays en développement, donner de la visibilité à des défenseurs exceptionnels des droits de la personne et de la démocratie, en particulier grâce au prix John-Humphrey pour la liberté, et sensibiliser le public canadien aux enjeux liés au mandat de Droits et Démocratie.

8. Mécanismes de réponse rapide : Répondre rapidement à des crises imprévues et intervenir dans les situations critiques le cas échéant. Profiter d’importantes occasions, surtout pendant des périodes de changement et de transition, et appuyer des partenaires lorsqu’ils sont aux prises avec des difficultés imprévues.